FAQ

Article complet sur le site www.jeramenelepain.com
« Comment avez-vous décidé de faire ça ?

C’est une aventure qui a démarrée d’une façon particulière. Lors d’une soirée entre amis organisé à mon domicile, passant devant ma salle de bain, j’ai pris sur le fait un de mes proches amis  les mains dans mon bac à linge.

Sur le moment difficile d’accepter, je ne comprenais vraiment pas son geste. 

En fin de soirée, alors que la plupart était parti, nous avons décidé de crever l’abcès en échangeant sur cette pratique.  Après deux heures de discussion, je me suis ouverte à comprendre et à entendre le plaisir que cela procurait.

Le soleil se levant, j’ai alors connu mon premier échange, un shorty noir dentelle si mes souvenirs ne me trahissent pas.

Pensez-vous que c’est  « mal » ?

Est ce mal de se masturber ?  D’avoir des fantasmes ? Nous pourrions en détailler une double copie de philo en cette période du BAC .

Plus sérieusement, je n’ai aucun problème avec ça, j’assume pleinement.  C’est un moyen comme un autre de faire vivre son imagination, à la même hauteur qu’une vidéo porno. 

La stimulation de nos sens n’est-elle pas le moteur de nos fantasmes ? A ce titre, les échanges connectent l’odorat, la vue et le gout,, sans aucun doute plus humaine, plus réaliste qu’une succession d’images sur un écran d’ordinateur ..

Oui au plaisir, qu’il soit partagé, solitaire ou même seulement imaginaire.

Combien d’argent cela vous rapporte ?

Je peux vendre 5 ou 6 dessous en 1 semaine puis n’en vendre aucun pendant 1 mois. Je ne m’impose aucune contrainte.  Si vous voulez parler de bénéfice, il va être difficile de vous répondre. 

Il y a plusieurs hommes avec qui j’ai développé un vrai échange, nous nous écrivons tous les jours, et certaines de leurs commandes sont ponctuées de cadeaux. 

Ce matin j’ai fait partir un colis pour J.L, j’y ai glissé ma nuisette en cadeau.  Ce bout de tissu m’a gouté 80€  en début de mois. C’est un colis pour lequel j’ai reçu 35 €… Faites le calcul

Les bénéfices sont donc bien trop peu élevés pour en parler mais disons simplement une vingtaine d’euros par semaine.

Quels sont les profils de clients ?

Il ne faut pas imaginer de personnage type. C’est le grand écart entre C. 68 ans et K. 22 ans. 

J’ai même un couple marié, qui régulièrement me fait des demandes, utilisant mes dessous lors de jeux coquins et je crois pouvoir dire que des deux, c’est elle la plus « accro » à mon parfum.

Comment le gérez-vous dans votre vie perso ?

Au départ il y a eu pas mal de questions, maintenant, vendre mes culottes est rentré dans la routine, cela fait partie de moi, de ce que je suis. L’inconnu crée toujours la curiosité au départ et puis on s’y fait pour au final, que cela devienne normal. 

Les dessous que je porte retracent justement cette normalité, je ne m’impose rien, j’ai des relations intimes  avec mon homme ou avec d’autres femmes. Je m’organise simplement pour que certains moments croisent certaines demandes.

Pour le reste, je ne passe pas 2 heures devant Facebook mais plutôt devant mes annonces. 

Je vous le répète, à quelque détail près, une vie conforme à mon âge.

Vos proches sont-ils au courant?

Pour certains, ils le sont..  Du domaine de ma vie intime et privée, je ne m’étale pas sur le sujet sans pour autant en avoir honte.

 Nous respectons la vie privée et intime de chacun, les choix et les envies ne sont pas toujours les mêmes, nous nous acceptons pour ce que nous sommes. Une vraie bande d’amis. »

Publicités